Fondation Janine et Jacques Stern

Cette Fondation individualisée, sous l'égide de la FJF, intervient pour soutenir des élèves et étudiants que des problèmes matériels ou financiers pourraient arrêter ou handicaper dans leurs études.

Chaque année, elle attribue des bourses d'études, des aides pour le soutien scolaire à des élèves de collèges et de lycées, des ordinateurs à des élèves méritants d'écoles juives. La fondation J. & J. Stern déploie son action en France et en Israël.

Bourse 2008

Le 17 décembre 2008, Jacques Stern, au nom de la fondation, créée avec son épouse et ses enfants, sous l'égide de la Fondation du judaïsme français, remettait à Hillel Minkowski et à Dan Senanedj, élèves en Maths Sup du lycée ORT de Strasbourg des bourses d'études de 1 500 euros.

Une cérémonie, chaleureuse et détendue, a réuni autour des lauréats notamment : M et Mme Stern, Nelly Hansson, directrice générale de la FJF, Claude Sabbah, directeur de l'établissement. Pourquoi aider ainsi les élèves de l'ORT ? "Simplement, a dit ce grand industriel français, ex-patron de Bull entre autres, formé à Polytechnique et à Sup Aéro, en souvenir de mes parents immigrés, ouvriers qui n'avaient pas fait d'études, mais qui voulaient les meilleures écoles pour leurs enfants." Et d'ajouter : "On n'est jamais assez ambitieux. Je vous encourage à pousser vos études le plus loin possible, car la vie risque d'être encore plus dure dans l'avenir. La seule garantie, ce sont les connaissances acquises et un métier qui vous apporte de la passion, de l'amour, de la joie."

Bourse 2007

Encourager des "élèves sérieux"...

A la question : "Pourquoi pensez-vous avoir été choisis ?" 
Réponse : "Peut-être parce que nous sommes des élèves sérieux".

Ainsi, Lucile Assayag, Sarah Arzouin, Yoël Harroche, Mikhaël Tapiero et Ilan Uzan, tous élèves en terminale au lycée ORT de Villiers-le-Bel, dirigé par Moïse Tibi, ont reçu chacun un ordinateur portable dernier cri, récompensant leur travail scolaire et les encourageant à persévérer. A l'origine de cette initiative, il y a la Fondation Stern, sous l'égide de la Fondation du judaïsme français. Au cours de l'amicale cérémonie réunissant, le 8 janvier 2007, les lauréats, leur famille, les responsables d'ORT-France dont le Président Marcel Bénichou, le directeur général Marc Timsit, Nino Benattar, président du Comité ORT de Villiers-le-Bel, ainsi que Nelly Hansson, directrice générale de la Fondation du judaïsme français, Jacques Stern, a expliqué les raisons ayant motivé le geste de la Fondation créée à la mémoire de ses parents, Dora et Léon Stern. Il a aussi incité les lauréats, quand plus tard ils seront installés dans la vie, à se montrer à leur tour solidaires d'autres jeunes élèves "sérieux"... Une manière de continuer la chaîne !